Il y a 700 ans, Louis X abolissait le servage

Louis X de France (1289-1316) fut roi de Navarre de 1305 à 1316 (sous le nom de Louis Ier) et roi de France de 1314 à 1316 (sous le nom de Louis X).

Surnommé « le Hutin » (c’est-à-dire « le querelleur »), son règne fut marqué par de nombreux troubles dans le royaume, dont une révolte des paysans, instrumentalisée par les nobles, réfractaires à la levée de nouveaux impôts. Mais il est également connu pour son « Édit du 3 juillet 1315 » abolissant le servage (du mot latin servus, esclave) :

« Toute créature humaine doit généralement être franche par droit naturel. Le Roi condamne avec énergie le joug et la servitude, qui est tant haineuse et fait qu’en leur vivant, les hommes sont réputés comme morts et, à la fin de leur douloureuse et chétive vie, ils ne peuvent disposer ni ordonner des biens que Dieu leurs a prêtés en ce siècle. »

Cette décision ne concerna que deux baillages (circonscriptions administratives sous l’Ancien Régime), Senlis et Vermandois, et fut principalement motivée par la volonté du roi de financer une guerre contre les Flamands (les serfs durent acheter leur liberté moyennant espèce sonnantes et trébuchantes). Cette décision ne concernera pas les futures colonies françaises, cependant elle sera appliquée aux esclaves qui poseront le pied en métropole.

Bien que payant et de portée limitée, l’« Édit du 3 juillet 1315 » reste l’une des étapes majeures dans la marche vers l’abolition de l’esclavage.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s